Tournoi Édouard Schuler 2018

October 29, 2018

Une parfaite mise en condition…

 

Gros week-end de judo au Palais des Sports de Mulhouse ce samedi 27 et dimanche 28 octobre 2018 avec le traditionnel tournoi d’automne du club de l’Espérance 1893. L’occasion pour quelque 810 judokas et 65 clubs, en provenance d’Alsace essentiellement, mais aussi du Doubs, de la Côte d’Or, d’Allemagne et de Belgique (sélection nationale), d’engranger de l’expérience pour préparer les championnats à venir…

 Sur le week-end, plus de 800 judokas ont défilé sur les tatamis du Palais des Sports...

 

 

Réparties désormais sur deux journées afin de désengorger le plateau de la salle omnisports, les rencontres opposaient tout d’abord le samedi les poussin(e)s, puis les benjamin(e)s, minimes et cadet(te)s le dimanche. Chez les plus jeunes, une belle occasion de mettre en pratique les acquis techniques, de prendre la température et tester leurs aptitudes offensives. L’occasion aussi d’une belle sortie en famille, et de partager cette aventure avec leurs camarades de club. Chez les benjamin(e)s et les minimes en revanche, ce tournoi, idéalement placé après la pause estivale, offre aux combattants des oppositions intéressantes pour ajuster certains réglages, tactiques ou techniques. Dans ce cadre, les rencontres ont été très disputées, et plus particulièrement chez les minimes qui préparent leur coupe de France individuelle (mi-décembre). L’occasion de voir des compétiteurs engagés et déterminés, désireux de progresser, notamment face à des étrangers. C’est le cas notamment d’Ayoub BOUCENA (Wittenheim), victorieux en – de 55 kg. 5ième la semaine passée dans la catégorie inférieure lors du championnat du Grand Est, le garçon avait envie de prendre sa revanche. Il le fera de fort belle manière, s’imposant en finale face à l’allemand Seyfullah KAYA. « Cette victoire, je ne pense qu’à ça depuis 8 jours ! », confie-t-il tout sourire après la rencontre. « J’avais envie de me prouver que j’en étais capable. Aujourd’hui, ça s’est joué dans la tête. Mais il me va falloir travailler encore, car j’aimerai bien, l’an prochain, gagner sur le Grand Est ! Et ce tournoi est un bon début… ». L’un de ses entraîneurs de club, William BEHAGUE, n’est guère étonné de la performance de son élève. « On sait très bien qu’à partir de minimes, le gros du travail s’effectue sur le kumi-kata », analyse ce dernier. « A partir du moment où les jeunes prennent l’habitude de faire un travail préparatoire à ce qui se fait en cadet, ça simplifie les choses. Et dès qu’ils le mettent en pratique, ils obtiennent des résultats. Ayoub a suivi les consignes, est resté très concentré, et ça a payé aujourd’hui ! ».

 Ayoub BOUCENNA avait à coeur de l'emporter !

 

 

Chez les cadets justement, la température est nettement montée d’un cran, avec la présence d’une sélection nationale belge, actuellement en stage au Centre Sportif de Mulhouse. L’occasion pour ces jeunes filles et garçons, au nombre de 11 sur ce tournoi, de se confronter à des adversaires peu habituels. « Rencontrer des combattants d’autres pays est très enrichissant pour tout le monde », confie l’un des entraineurs Belges, Sören HAPERS. « Pour nous, c’est une belle occasion d’améliorer certains aspects, car la pratique du judo sportif diffère d’un pays à l’autre. L’idée est de progresser, ce tournoi nous en offre l’opportunité ! ». Pratiquement tous remporteront leurs catégories respectives. C’est le cas notamment de Jarne DUYCK, qui l’emporte la finale des – de 73 kg face à Tiphaine ALTHERR (A.M. Colmar), pourtant favori. Face au belge, le colmarien a longtemps tenu la distance, avant de céder sous la puissance des attaques adverses. « La défaite, c’est toujours difficile à accepter », confie ce dernier à sa sortie de tapis. « Mais je ne suis que cadet 1ère année, j’ai encore du temps devant moi pour m’améliorer et devenir compétitif face à ce genre d’opposition. Ça reste une belle expérience en tout cas. De toute façon, c’est avec les meilleurs qu’on progresse. En ce sens, c’est positif ! ». « Il n’a pas à rougir ! » prévient son entraîneur, Mustapha EL HADIFI. « Sur cette finale, il n’a rien à se reprocher. Il a essayé, il aurait pu enchainer au sol, mais ce n’est pas trop son truc. Il va falloir travailler là-dessus pour pouvoir ensuite rivaliser avec des gars comme ça. Sur cette compétition, Tiphaine a fait de belles actions, marqué de beaux ippon, il ne doit surtout pas avoir de regrets. Surtout il sait pourquoi il a perdu. On mise sur lui à l’avenir, c’est un jeune qui a du potentiel. A lui, de tirer les leçons de cette expérience pour la suite… ».

 Rencontrer un belge de niveau national n'est pas simple. Tiphaine ALTHERR a livré un beau combat, pas suffisant pour l'emporter...

 

 

Tout le week-end nombre de judokas Haut-Rhinois se sont illustrés. De quoi ravir le président du Comité Départemental, Jean-Luc CARDOSO, présent pour l’occasion, mais aussi l’adjoint aux sports de la Ville de Mulhouse, Christophe STEGER, accompagné de deux conseillers municipaux, Beytullah BEYAZ et Philippe D’ORELLI, tous impressionnés par la qualité de l’organisation et des rencontres. « Trois mots me viennent à l’esprit en voyant l’enthousiasme des jeunes sur le tapis : « plaisir », « merci » et « bravo » », reconnait M. STEGER. « « Plaisir » tout d’abord, celui de fournir à tous ces jeunes la possibilité de s’épanouir par le sport, dans une belle salle de 3500 places. Plaisir également pour nous, Ville de Mulhouse, d’accueillir cette manifestation d’année en année. « Merci » ensuite, à l’ensemble des bénévoles de l’Espérance 1893 Mulhouse, à sa présidente, Sylvie ANTZ, mais aussi au C.D. 68 pour l’organisation de cette belle manifestation. « Bravo » pour finir, à tous les compétiteurs, pour leur engagement et le spectacle fourni ! Sur le tapis aujourd’hui, une jeunesse qui, peut-être, atteindra le haut-niveau. A Mulhouse, on prépare déjà 2024, et l’on espère bien voir l’un d’eux représenter la France d’ici là ! ».

 Un adjoint aux sports de la Ville de Mulhouse ravi de la manifestation proposée !

 

Au final, une belle réussite et une bonne ambiance, malgré le passage à l’heure d’hiver et toutes les conséquences de saison (météo glaciale et ciel tout gris – pas la faute à la seule météo – Hugues LOUX a chanté trop longtemps et très faux semble-t-il…). Une organisation satisfaisante, et des rencontres conformes à l’état d’esprit du club organisateur. « Nous faisons tout ça pour les enfants avant tout ! », rappelle Sylvie ANTZ, tout sourire comme à son habitude. « L’important est de satisfaire le plus grand nombre, parents et coaches compris. En ce sens, l’objectif est atteint ! ».

 Sylvie ANTZ, la présidente de l'Espérance Mulhouse (en rouge) s'est livrée au micro d'un média local, en présence de Nathalie SCHULER, secrétaire du club mais aussi de CD 68 Judo, fille du regretté Edouard Schuler à qui l'on doit ce beau tournoi...

 

A noter également qu'au classement des clubs, la section de l'A.C.S. Peugeot-Citroën Mulhouse remporte l'édition du Challenge Schuler 2018, devant les Arts Martiaux de Colmar, Wittenheim, La Wantzenau, Kingersheim, Masevaux et l'Espérance 1893 Mulhouse.

 

Un grand merci à la Ville de Mulhouse pour la mise à disposition du Palais des Sports. Un grand merci surtout à toute l’équipe d’organisation de l’Espérance 1893 Mulhouse et sa présidente pour leur remarquable travail, la qualité de l’accueil et leur efficacité à tous les niveaux !!!

 

 

Ci-contre le lien vers les résultats complets : Résultats Haut-Rhin

 

Interview VIDEO réalisée par le média « NTV 68 » : Page Facebook NTV68

 

Album PHOTOS du samedi et du dimanche sur FB.

 

PHOTOS des podiums sur le site du club : Espérance 1893

 

 

 Le rideau de cette 17ième édition est tombé peu après 20h...

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Tournoi Edouard SCHULER 2019

October 28, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 6, 2019

October 26, 2019

Please reload

Archives
Please reload