Grand Prix Benjamin(e)s

January 27, 2019

La course aux points…

 

Quelque 158 benjamin(e)s, 57 filles et 101 garçons, se sont retrouvés ce dimanche 27 janvier 2019 sur les tatamis de la salle Pfeffer de Richwiller afin de disputer l’un des Grand Prix de la catégorie. Principal objectif, marquer des points pour le classement final en vue des sélections pour la Coupe du bassin Alsacien, qui se tiendra le samedi 27 avril à Bischwiller (67)…

 

Même l'échauffement se veut pédagogique, selon Marcel BRUXELLE-FEYLER, responsable de la commission départementale des jeunes...

 

Le circuit des benjamin(e)s se compose des tournois Schuler, Scherrer, et du Challenge du Crédit Mutuel. Dans ce cadre, les jeunes combattants se doivent d’être réguliers pour rester dans le haut du classement, chaque place permettant de marquer un certain nombre de points, évitant le couperêt sur une seule et unique compétition sélective. Une sorte de transition des poussins vers les benjamins. « L’approche reste ici dans une dynamique d’animation », précise Marcel BRUXELLE-FEYLER, responsable départemental « Masse et Jeunes », également président du club organisateur de Richwiller. « Au niveau pédagogique, il faut garder le lien, éviter une brutale coupure entre les animations poussin(e)s et les compétitions fédérales officielles pour les benjamins. La démarche doit être progressive. Il faut que les jeunes intègrent l’importance de l’échauffement, adoptent les bonnes attitudes par rapport à l’arbitrage, etc… Et dans ce cadre, nos judokas sont plutôt attentifs et réceptifs sur les consignes. Il faut juste se mettre à leur niveau, attirer leur attention. Ils sont du coup moins stressés, et abordent l’aspect « compétition » de façon plus positive. Ils sont plus téméraires aussi, tentent, essayent, attaquent. Et deviennent entreprenants… ».

 

 Léonie GIRARDEY, pour sa première année chez les benjamines, s'impose en - de 32 kg...

 

 

De l’action et de la volonté, ce n’est pas ce qui manquait sur les tatamis, aussi bien chez les garçons que chez les filles. Ces dernières, plutôt actives, ont régalé le public, à commencer chez les plumes en – de 32 kg. Appliquée et consciencieuse, Léonie GIRARDEY (Kaysersberg) s’offre un superbe parcours, écartant une à une ses adversaires avec pugnacité. Elle sera opposée en finale à sa cousine, Anaïs GIRARDEY (Guebwiller), tout aussi audacieuse et déterminée. Mais c’est Léonie, un brin plus intrépide, qui tire son épingle du jeu, l’emportant sur immobilisation. « J’avais à cœur de gagner pour ma famille ! », précise la jeune fille, radieuse à sa sortie de tapis. « Mais ce n’est pas facile de combattre face à une proche. Ça stresse plus, la peur de faire mal ou de faire pleurer... Aujourd’hui, j’étais bien, avoir une famille dans le judo, ça aide ! Et puis, au club, j’ai Julien (LAFITTE) et Thomas (KELLER) qui m’entrainent et sont derrière moi. Cette victoire, je la leur dois ! Aux Alsace, j’essayerai de faire de mon mieux et d’aller le plus loin possible. On verra bien ! ». « C’est une fille régulière, qui travaille sans relâche ! », précise l’un de ses professeurs, Julien LAFITTE. « Surtout, elle a la volonté, l’envie de bien faire. Elle s’applique lors des séances, son travail est net et propre, elle essaye toujours de bien faire, d’être précise. Au club, elle dispose également de partenaires efficaces ! Au niveau Alsacien, elle peut aller au bout. Mais on ne va pas lui mettre la pression. Elle fera son chemin en prenant son temps, elle n’est que benjamine première année… ».

 

La locale Délia BRESCH rate l'or de peu. mais la jeune fille dispose encore d'une belle marge de progression...

 

Dans la catégorie au-dessus, les – de 36 kg, on attendait une victoire de la locale Délia BRECH (Mifune Richwiller), batailleuse et souvent sur les podiums. Cette dernière réalise une belle compétition, n’étant stoppée qu’en finale face à Zoé ALEMPS (Masevaux). Un parcours qui satisfait son professeur Marcel BRUXELLE-FEYLER. « C’est une fille qui a du potentiel, mais elle n’en a pas encore conscience », précise-t-il. « Elle est encore un peu sur la réserve, c’est dans son caractère. Elle demeure dans une phase d’apprentissage, dans la fluidité de son judo, dans les enchaînements, etc. Ses lacunes, elle essaye de les gommer au club en partenariat, avec Youssef BOUABADI, son entraineur à la classe départementale. A Richwiller, nous disposons d’un groupe prometteur dans les années à venir, et Délia en fait pleinement partie. J’entrevois cela avec enthousiasme ! ».

 

Sur la journée, d’autres judokas réalisent des prestations fort intéressantes, offrant de belles séquences techniques et tactiques (voir résultats complets au bas de la page). A noter que la veille, le club organisateur recevait les mini-poussin(e)s et poussin(e)s pour son traditionnel Challenge André SCHERRER. 451 petits judokas se sont ainsi affrontés dans un cadre acquis à leur cause. Le classement 2019 des clubs voit les A.M. Colmar l’emporter avec 205 points, devant l’A.C.S. Peugeot-Citroën Mulhouse (196 points), l’Espérance Wettolsheim (140 points), l’Espérance 1893 Mulhouse (137 points), Ensisheim (137 points), Sundhoffen (134 points), Wittenheim (130 points), Colmar Judo (119 points), Kingersheim (119 points), Ingersheim (109 points) et Richwiller (107 points).

 

Au final, un week-end riche et un bilan plus que satisfaisant. « Une belle organisation et une opération qui roule bien ! », constate le président du Comité du Haut-Rhin, Jean-Luc CARDOSO. « Et je remercie une fois de plus le club de Richwiller pour la mise  à disposition de la salle. Le bilan de la journée est très positif. Les judokas que l’on attendait ont répondu présents, d’autres doivent, à ce stade, se réveiller s’ils veulent espérer se qualifier. Le niveau dans cette catégorie d’âge est assez hétérogène. On a des judokas qui sont au-dessus du lot, mais aussi des jeunes qui viennent se faire plaisir avant tout. Et on dispose de valeurs sûres, des judokas réguliers que l’on devrait retrouver à l’échelle Alsacienne, voir sur le Grand Est… ».

 

Un grand merci aux bénévoles et au président du Judo-Club de Richwiller pour leur accueil chaleureux, et l’organisation, superbe, de ce beau week-end sportif !!!

 

Ci-contre le lien vers les résultats complets : Grand Prix Benjamins - Challenge André SCHERRER 

 

 

Ci-dessous des images des jeunes arbitres (Merci Joëlle SCHRAMM !)

 

Les images du Grand Prix benjamin(e)s sont sur la page FB du Comité des jeunes du C.D. 68 JUDO.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Tournoi Edouard SCHULER 2019

October 28, 2019

1/10
Please reload

Posts Récents

November 6, 2019

October 26, 2019

Please reload

Archives
Please reload