La section sportive du Collège de Brunstatt poursuit son travail hors tatamis

L’interdiction qui est faite aux sportifs de pouvoir s’entrainer normalement, c’est-à-dire sur le tatami, oblige le fonctionnement de la section sportive à être repensé.

Après une période d’incertitude, l’équipe d’animation de la section sportive en concertation avec le Collège de Brunstatt a réorienté le contenu des cours de Judo.

La pratique sur le tatami a été remplacée par des cours en salle et mis à profit pour élargir la vision des jeunes de la Section Sportive Scolaire Judo qu’ils ont sur le Judo.

Une salle a été mise à disposition de la Section Sportive pour pouvoir réaliser ce travail.

Ces dernières semaines les sujets d’études ont été porté :

- Sur les structures.

* Sportives (judo) : clubs, comités départementaux, ligues et fédération. Leurs fonctionnements, qui et comment elles sont dirigées, qu’elles sont les personnes à connaitre.

* leurs équivalents administratifs : Commune, Communauté de Commune, Conseil départementaux devenu pour l’Alsace la CEA (Communauté Européenne d’Alsace), Conseils Régionaux et Ministères.

* Structures internationales : UEJ (Union Européenne de Judo), FIJ (Fédération International de Judo), quelles ont été ou sont les personnalités du Judo Français et Alsaciens à y avoir eu un rôle important.

- L’étude des grades, qui, comment, pourquoi, contenu, etc. a également été travaillé.

Le judo ce n’est pas seulement la pratique d’un sport, d’un art martial, c’est également un état d’esprit une culture. Ces aspects ont commencé à être abordés en travaillant sur quelques mots Japonais essentiels ainsi que leurs significations au-delà de la simple traduction littérale.

Par exemple utiliser les bons termes pour dire bonjour au bon moment de la journée, dire au revoir, merci, compter, comprendre la signification du nom des prises de judo avec les différents mots qui les composent etc. a également été commencé et sera poursuivi dans les prochains cours.

- Le dernier travail avant les vacances scolaires a été animé par le CTR (Coordinateur Technique Régional) Sébastien GIRARDEY.

Cette séance s’est déroulée en partie en visio à l’occasion de la venue au Pôle France de Strasbourg d’une partie de l’équipe de France masculine et paralympique avec lesquelles les jeunes ont pu échanger. Sébastien a complété cet échange par les exigences du double projet (scolaire et sportif) que doivent mener les jeunes en apportant également son expérience personnel lorsqu’il était en équipe de France.

Entre deux séances de travail individualisé, les jeunes ont pu échanger en visio avec entre autres Cyrille MARET qui leur a délivré un message de persévérance surtout dans la période que nous vivons actuellement et leur a souhaité de réussir dans leur projet sportif et scolaire.


À la reprise, après les vacances d’hiver, le travail continuera à être approfondi sur des sujets aussi varié que la culture judo, l’hygiène de vie, l’analyse sportive, l’alimentation du judoka, la culture culinaire au Japon, etc.



Posts à l'affiche
Posts Récents